management le beurre et l'argent du beurre

Le MBTI, le Management, le beurre et l’argent du beurre

Malaise chez nos Managers

Lors de ma veille Management, je suis tombé ces derniers temps sur un florilège d’annonces d’emploi comportant des attentes surprenantes. En voici un petit extrait :

Rigoureux, organisé et créatif (…)

Vos capacités d’adaptation, votre rigueur et votre organisation vous permettront de monter en compétences (…)

Vous êtes débrouillard, rigoureux et avez le goût des chiffres (…)

Pour un contrat intérim de quatre mois à temps partiel variable : rigueur, disponibilité, sens de la décision, esprit entrepreneurial (…)

Autonome et capable de respecter les instructions données (…)

En lisant ces annonces, je m’interroge : n’aurait-on pas des recruteurs qui recherchent des gauchers droitiers ? Des ambidextres ? Ça existe, mais ça ne court pas les rues.

Bref, je constate une quête effrénée pour des candidats oxymoriques (vous savez, cette figure de style comme « nuit ensoleillée »). Mais quelle image cela donne-t-il à ces mêmes candidats ? Pire, est-ce que cela ne traduirait pas un malaise chez nos managers ?

Car si certaines qualités peuvent se concilier (avec des efforts, il est possible d’être à la fois rigoureux et créatif, certes), soyons sérieux un instant : demander à quelqu’un d’être autonome ET EN MEME TEMPS capable de respecter les consignes, c’est un peu schizophrène, non ?

Au-delà du simple recrutement, est-ce que cette tendance ne traduirait pas l’attente de beaucoup de managers « vouloir tout, tout de suite (et pour pas plus cher que gratuit ?) » Alors que c’est un comportement démotivant pour les collaborateurs.

offrir un emploi et un salaire

En Management, on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre

Vouloir tout, tout de suite, c’est légitime, mais en matière de management :

  1. ce n’est pas très professionnel,
  2. cela comporte quelques risques de retour de flamme.

Car le Manager comme le recruteur risque fort de se décrédibiliser : quel sérieux et quelle rigueur exprime une personne qui demande le beurre et l’argent du beurre ? C’est le meilleur moyen de diminuer sa légitimité, comme décrit dans cet article (7 astuces pour développer votre légitimité).

En prime, c’est aussi le meilleur moyen de générer un stress : le collaborateur à qui il est demandé d’être à la fois autonome, pourvu d’un esprit entrepreneurial, mais capable de respecter les consignes à la lettre, ne saura jamais vraiment la priorité du moment. A l’instant T, doit-il faire preuve d’initiative et de remise en cause des process ? Ou doit-il obéir aux consignes qui lui sont données ? Au moindre loupé du collaborateur, il est probable que son Manager lui fasse un retour négatif.

S’il fallait respecter les consignes à la lettre et que le collaborateur a pris des initiatives, il risque fort d’être démotivé, quitte à ne plus qu’obéir aux consignes – bêtement et simplement. Grève du zèle.

S’il fallait faire preuve d’initiative et que le collaborateur a respecté les instructions de process habituelles, il risque fort d’être démotivé, quitte à demander la confirmation de toutes les consignes à chaque fois qu’il fait quelque chose. Perte totale d’autonomie.

Dans les deux cas, le Manager aura obtenu le contraire de ce qu’il souhaitait. Le problème vient-il du collaborateur ? Non. Il vient bien du Manager qui demande le beurre et l’argent du beurre. Imaginez les conséquences si en plus le collaborateur est en contact avec des clients, avec une composante de Servuction ? Une catastrophe managériale assortie d’une catastrophe commerciale.

Entre praticiens MBTI, nous avons un dicton très adapté à certains types de personnalité : « choisir, c’est renoncer »… et pour certains, ce renoncement est difficile ! Le Manager qui veut obtenir le meilleur de ses équipes a tout intérêt à savoir renoncer à ce qui n’est pas prioritaire pour se concentrer sur les forces réellement essentielles de son équipe.

 

Quelques conseils opérationnels pour les managers

Comprendre les profils différents du sien

Il existe une multitude d’outils pour cela. Pour notre part, au Cabinet ACE, nous sommes de fervents adeptes du MBTI.

Cet outil bienveillant permet de mieux se connaître soi-même, de mieux connaître les personnes de son équipe, en comprenant mieux leurs attentes, leurs forces et leurs faiblesses.

 

Choisir, prioriser

La méthode Coué a parfois du bon : soyez convaincus que « choisir, c’est aussi avancer ».

De quoi avez-vous besoin en priorité ? D’une personne autonome, capable de prendre des initiatives ? Ou plutôt d’une personne qui suive un process et des consignes détaillées ? Deux profils différents, deux types de compétences différents, pour deux modes de management également différents.

 

Soyez cohérents

Vous avez défini vos priorités ? Vous savez ce que vous voulez et ce que vous attendez de vos collaborateurs ? Très bien. Maintenant, tenez-vous y. Une faute managériale serait d’adopter un comportement incohérent.

Vous avez privilégié l’autonomie ? Exemple (trop souvent vu) ce qu’il ne faut pas faire : « hé bien, là, tu fais ce que je te dis, c’est comme ça, c’est moi le chef. » Pas plus d’explication, pas de contextualisation, … perte de légitimité et de crédibilité.

 

Pas facile le Management !

Etre manager, ça ne s’improvise pas : c’est un Métier du Désir de l’Autre, qui nécessite des efforts pour obtenir des résultats tangibles… et pour lequel le moindre loupé aboutit à l’inefficience.

Et certains me diront qu’ils ont un besoin impératif de rigueur ET de créativité… Hé bien, recrutez des profils complémentaires, une personne rigoureuse et une personne plus créative, et apprenez-leur à bosser ensemble ! L’équipe n’en sortira que grandie.

Car à tout cela se rajoute la problématique de la rémunération : le collaborateur oxymorique, ambidextre, coûte cher. Et si la grille salariale est basse, la recherche des ambidextres devient peine perdue.

Non : en Management, on ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre, avec en prime le sourire de la crémière !

signature-yves-prunier

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *